Voyager en avion avec des tout-petits n’a pas besoin d’être une expérience stressante pour les parents. Les nourrissons et les jeunes enfants ont besoin d’une attention particulière surtout lorsque vous prenez l’avion. Voici quelques conseils forts utiles qui vous aideront à réussir votre vol et voyager plus sereinement, vous et les autres passagers.

Laisser le dormir confortablement.

Dans un premier temps, planifiez vos départs en avion de façon à ce qu’ils coïncident avec la sieste et l’heure du coucher du petit. Dans la mesure du possible, essayez de réserver des vols directs pendant la journée ou la nuit où votre enfant dort. Selon toute vraisemblance, celui-ci conservera son cycle de sommeil et s’endormira tranquillement malgré les quelques 25 000 pieds qui les séparent du plancher des vaches.

Peu import la durée de leur sommeil dans l’avion, ce laps de temps servira à réduire la période qu’il sera nécessaire pour que l’enfant soit diverti pendant les moments d’éveil !

Siège auto ou réhausseur dans l’avion?

Pour les très petits enfants, au début, vous avez la possibilité d’économiser de l’argent et de n’acheter des sièges que pour vous-mêmes, ce qui signifie que le petit va devoir passer la durée du ou des vols sur vos genoux. Pour plus de confort, vous pouvez utiliser le siège auto, qui permet de faire deux choses très importantes: vous libérer les genoux et les bras, puis de garder le jeune dans son siège.

Autre atout non négligeable, Il ajoute également une certaine familiarité à un nouveau véhicule/mode de transport – un petit morceau de maison (la vie) dans un nouvel endroit, cela en fait un objet rassurant, surtout lors d’un premier vol.

Bien sûr, ce n’est pas très pratique de devoir transporter le siège à l’aéroport, mais le confort en vol en vaut la peine. Pour moins d’encombrement vous pouvez aussi vous procurer un réhausseur pour remplacer le siège auto, mais évidemment, il faut attendre que votre enfant soit un peu plus grand.

Fractionnez la durée du vol

Une façon simple et efficace de gérer votre expérience en vol, quand vous avez des tout-petits qui participent au voyage, c’est de diviser le voyage, mentalement, en segments de 20 minutes (pour emprunter un terme de compagnie aérienne). Donc, si vous avez un vol de 2 heures et demie, vous n’avez en fait que 7 segments de 20 minutes à planifier et à occuper le temps de votre enfant (ou de vos enfants).

Lorsque vous pensez de cette façon, cela devient un événement relativement gérable. Voici quelques conseils testés par les parents, sur des idées de segment qui occuperont et divertiront vos enfants, vous fournissant un peu de temps pour vous détendre ou aller aux toilettes. Autre avantage avec ce système, pas besoin de transporter une valise pleine de jouets autour de l’aérogare.
(N’oubliez pas: chaque idée ne doit durer que 20 minutes)

  • Apporter un nouveau jouet ou un nouveau livre : pas de fantaisie, juste quelque chose de nouveau pour lui ou elle.
  • Papier/Cahier et crayons de couleur. C’est l’une de nos activités favorites. Aucune –normalement- tâche et aucune odeur de marqueur toxique. Demandez-leur de dessiner l’avion, les nuages, ou toutes choses qui peuvent être en rapport avec le voyage qu’ils sont en train de faire.
  • Ruban adhésif coloré et/ou des autocollants – Le scotch simple peut être une belle source d’amusement pour un tout-petit. Pour les enfants un peu plus âgés,  les albums avec leurs stickers et autres gommettes, sans oublier les images autocollantes, seront également une occupation très intéressante.
  • Les jeux de société (Travel Edition) – Un jouet classique que nos enfants apprécient toujours, surtout si au moins l’un de leur parent peut jouer avec eux. Selon les jeux, vous pouvez très bien décider que les parties ne durent que 20 minutes (Remarque: les plus jeunes peuvent se sentir frustrés par leur incapacité à gagner et pourraient vite s’agacer. Tant pis pour l’esprit du jeu et n’hésitez pas à les laisser remporter quelques parties). De nombreuses marques proposent de petites boites faciles à transporter et peu encombrantes.
  • La tablette tactile/le lecteur CD – Si vous n’avez pas un vieux modèle qui ramasse la poussière quelque part, ils peuvent être relativement bon marché chez des soldeurs ou vous pouvez en trouver sur des plateformes comme le bon coin ou Ebay. C’est parfait si votre enfant a des musiques particulières qu’il écoute en boucle en ce moment (ou si vous avez fait un Mix CD de leurs chansons préférées). S’ils n’ont jamais utilisé un lecteur de cd portable auparavant, la nouveauté de cet appareil combiné avec la musique qu’ils aiment déjà devrait les occuper pour deux segments. Assurez-vous de maintenir le volume à un niveau bas et n’utilisez que les écouteurs classiques avec les gros écouteurs ronds et rembourrés qui se trouvent à l’extérieur de leurs oreilles.
  • Leur (s) livre (s) préféré (s) – (Les parents ont souvent un livre d’histoires à lireau moment du coucher. Ce livre devient essentiel si votre vol implique une sieste ou des heures de nuit).

Pour les enfants plus âgés, organisez le voyage.

Emportez avec vous quelques brochures/guides de la ville où vous vous rendez. Permettez et encouragez vos enfants à planifier une excursion d’une journée, une visite au musée, etc. Expliquez-leur la démarche, donnez-leur un temps à respecter et laissez-lesconcevoir leur plan en utilisant le matériel que vous apportez à bord.

Non seulement cela va leur prendre beaucoup de temps, mais ils vont adorer avoir la chance d’être le chef et l’organisateur de ce voyage en famille. En les engageant dans la planification du séjour, vous augmenterez également les chances qu’ils s’amusent et qu’ils acceptent quelque chose que vous voulez faire (En vous donnant ainsi la possibilité de leur imposer, à votre tour, quelque chose qui aurait pu leur déplaire). Pour les plus jeunes membres de votre famille, utilisez les brochures comme sujet de conversation pour les enthousiasmer et les intéresser à ce qu’ils verront pendant les vacances.

Manger et boire

Assurez-vous d’emballer leur boisson et collation préférées avant de monter à bord (dans la limite des autorisations et conditions pendant votre transport aérien). Non seulement le fait de manger et de boire occupera un segment, mais c’est aussi une façon de réduire l’impact de la pression atmosphérique sur leurs oreilles.

En buvant ou en mâchant, il est à espérer qu’ils ne ressentiront pas une pression inconfortable au décollage et à l’atterrissage.

Et voilà, en quelques lignes nous avons réussi à vous organiser un voyage de 7 segments, soit près de 2h30 de vol. Profitez-en bien et bon voyage !

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here