7 conseils pour éviter les arnaques à la location vacances

Vous avez certainement déjà entendu parler de cas d’arnaques à la location de vacances sur internet. Certaines personnes mal intentionnées publient de fausses annonces sur des plateformes de petites annonces entre particuliers dans le but d’escroquer les internautes à la recherche d’une maison individuelle, d’un gîte rural ou d’un appartement à louer pour les vacances.

Demande de paiement de 50% ou de la totalité du loyer à l’avance, virement sur des comptes bancaires à l’étranger, logement inexistant, fausse promotion, propriétaire injoignable… de nombreux cas de figure existent.

Sachez avant tout que sur Sun Location, les cas d’arnaques à la location sont tout simplement INEXISTANTS car le site a fait le choix de ne proposer que des hébergements de vacances gérées par des agences fiables, fournissant disponibilités et prix en temps réel et réservation en ligne 100% sécurisée.

Dans le cas ou vous visitez plusieurs sites internet à la recherche de la location idéale pour vos prochaines vacances, soyez toujours vigilants ! Renseignez vous sur le site en question et sur la provenance des offres publiées.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, Sun Location vous propose 7 bons réflexes à prendre pour éviter les arnaques à la location de vacances :

1. Méfiez vous des offres trop alléchantes

Certaines offres de locations de vacances affichent des tarifs défiants toute concurrence. Dans le but d’arnaquer le plus de personnes le plus rapidement possible, il arrive que des personnes malhonnêtes cherchent à « appâter » avec des offres très alléchantes.

Dans le cas où vous tomberiez sur une annonce de location de vacances à un prix très (voire trop) intéressant, nous vous invitons à comparer avec des offres d’hébergements similaires (biens, lieux, périodes…).

Par exemple, une semaine de location dans une villa avec piscine à Nice à 200 euros : c’est suspect. Il est important de garder en tête que le propriétaire d’un hébergement a pour but de le rentabiliser et non de casser les prix.

Il arrive bien sûr que certains d’entre eux fassent des promotions mais dans le cas où celles-ci vous paraissent excessives, nous vous conseillons de prendre certaines précautions.

2. Prenez contact avec le propriétaire

Dans le cas d’une annonce de particuliers à particuliers ou les coordonnées du propriétaire sont publiées sur la page, la prise de contact téléphonique doit être systématique : Un simple mail n’est pas suffisant pour effectuer une réservation. Au moment de valider la réservation et AVANT d’effectuer tout paiement, il est nécessaire de joindre le propriétaire par téléphone pour s’entretenir avec lui et surtout vérifier que le numéro donné est valide.

Dans le cas contraire, il faut faire attention : certaines personnes peu scrupuleuses donnent de faux numéro ou ne répondent jamais.

L’accent du propriétaire correspond-il à sa dite nationalité ?

Vous arrivez à joindre le propriétaire d’un hébergement dans un pays étranger par exemple, mais ce dernier a un accent ne correspondant pas à sa nationalité ? Restez tout de même prudents et surtout, tentez d’obtenir un maximum d’informations concernant la location saisonnière proposée.

3. Se méfier des paiements à l’étranger

Les arnaques ont presque toujours une chose en commun : une demande de paiement vers un compte bancaire étranger via un mandat cash, Western Union ou Moneygram. Ces méthodes de paiement ont en commun qu’il est impossible par la suite de localiser le destinataire.

Ce moyen de paiement consiste à envoyer de l’argent à un bureau de poste que le receveur ira retirer à l’aide d’un nom (parfois une fausse identité) et un code de transaction communiqué par le payeur. Il faut savoir que contrairement à la France, certains pays comme la Côte d’Ivoire, le Nigéria et le Bénin, ne procèdent pas systématiquement à une vérification de l’identité des clients. Il arrive aussi que ces derniers laissent un « pourboire » aux employés du bureau de poste pour « faciliter » la transaction.

Ces personnes mal intentionnées (arnaqueurs) peuvent aussi vous demander de procéder au règlement par virement. Il arrive que certains comptes bancaires soient ouverts avec une fausse identités. Gardez en tête que la législation relative à l’ouverture des comptes bancaires peut varier d’un pays à l’autre.

Nous vous invitons en cas de doute à consulter les forums de discussions afin de vérifier les arnaques déjà signalées ou vous rendre sur le portail officiel de signalement des fraudes sur internet  : www.internet-signalement.gouv.fr

4. Ne pas verser plus de 30% d’acompte à l’avance

Ne pas verser la totalité du paiement avant de se rendre sur le lieu de la location (limite 30%) : Si le « propriétaire  » vous demande de payer plus de 30% d’acompte, voire la totalité du loyer avant de vous rendre sur le lieu de séjour, il vaut mieux se méfier et refuser.

A titre d’information, les agences partenaires de Sun Location vous demanderons d’effectuer un règlement entre 20% et 30% maximum du prix du séjour à titre d’acompte dans le cas ou le début d’arrivée prévue a lieu dans plus d’un mois.

5. Lire la totalité du contrat de location

Législation sur le contrat de location : le contrat de location doit être écrit en deux exemplaires et signé par les deux parties. Nous vous invitons à le lire dans sa totalité avant de le renvoyer.

6. Vérifier l’existence de l’hébergement

Les photos correspondent-elles à l’annonce ? Dans certains cas d’annonces frauduleuses, les photos de l’hébergement de vacances ne correspondent pas au logement décrit ou appartiennent à des logements différents.

Rédaction de l’annonce : incohérence, fautes d’orthographe… Si l’offre comporte trop d’erreurs, il se peut que ce soit une fausse annonce.

Localisation de l’hébergement sur Google Maps / Google Earth pour vérifier que l’hébergement se trouve bien à l’adresse indiquée (à demander au préalable).

Demander à un ami de réserver la même location pour la même période en cas de doute une fois la réservation validée afin de vérifier que l’annonceur ne propose pas son bien indéfiniment à la location.

7. S’assurer et/ou vérifier la location auprès d’un organisme

Assurance avant le départ : Il existe des assurances concernant la location de vacances. Renseignez-vous auprès de votre assureur.

Dans le doute, vous pouvez aussi consulter les organismes agréés pour faire une vérification: les hébergements de vacances figurent dans un registre touristique. Vous les trouverez sur ce site : https://www.classement.atout-france.fr

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here